• ↪L'intolérance au lactose... non ce n'est pas une mode !

    On parle énormément de l'intolérance au gluten, réelle, mais il y a aussi l'intolérance au lactose, qui est aussi bien réelle; qui provoque pas mal de choses pas très joyeuses et qui peuvent s'avérer très néfastes.

    ↪L'intolérance au lactose

     

    Qu'est ce que le lactose et quel problèmes pose-t-il

    Le lactose, que contiennent les laits de vache, de brebis et de chèvre, est un sucre qui, normalement lorsque tout va bien va être dissocié en glucose et galactose par une enzyme, appelée lactase, pour être ensuite digéré.

    Le lactose, lorsque non supporté par l'organisme, va être métabolisé par les bactéries intestinales, engendrant une fermentation et produisant des gaz toxiques comme l'hydrogène, le méthane et le méthyle acétate. Ces toxines affectent le foie, système cardiovasculaire et le système nerveux mais également les muscles et peuvent provoquer une baisse du système immunitaire.

     

    Pourquoi l'intolérance au lactose?

    Tous les mammifères quel qu'ils soient, perdent leur capacité à digérer le lait, dès l'âge adulte. Ceci, à cause de la chute du taux de l'enzyme permettant la digestion du lait, la lactase.

    Cependant, l'intolérance se déclare également chez les tout petit, tout simplement par une carence en lactase, ce qui a été mon cas.

     

    Quels sont les symptômes de l'intolérance au lactose

    Il existe plusieurs seuil de tolérance; les symptômes principaux seront tout d'abord, les troubles digestifs, tels que douleurs abdominales, ballonnements, flatulences, diarrhée mais également vomissements.

    ↪L'intolérance au lactose

    Ensuite, diverses douleurs et états anormales comme les migraines, les troubles de la mémoire, le manque de concentration, les vertiges, mais aussi douleurs osseuses et douleurs musculaires.

    Enfin tout les états inflammatoires tels que l'acné, les troubles gynécologiques, les cystites, la fibromyalgie, les sinusites...

     

    Ma situation

    Je n'aime pas le lait et il me le rend bien !

    ↪L'intolérance au lactose

    Il m'est impossible d'ingérer du lait sans avoir la majorité des troubles digestifs cités, et ce, depuis toute petite. Ma mère n'arrivait pas à me faire boire de lait et quand, pas chance, elle y arrivait, j'étais en larme peu de temps après. Surement car cela me causait des douleurs...les mêmes qu'aujourd'hui.

    Par contre, je peux manger certains yaourts et fromages sans soucis. Pourquoi? Simplement car les bactéries qui rentrent dans la compositions de ces derniers décomposent le lactose. Les quantités de lactose sont donc tellement minimes que je n'ai pas de symptômes, du moins pas ressentis.

    Il en est autrement pour certaines glaces (Mc flurry dégueu entre autre)ou milkshakes... Il y a de ça quelques années, j'étais dans un diners américain, un milkshake me faisait de l'oeil et sans me poser de question, j'en ai commandé un. Quelques temps après l'avoir ingérer, je me suis sentie très mal, des tremblements, des crampes d'estomac, mes intestins qui jouaient aux montagnes russes et la nausée qui arrivait. Direction les toilettes, mais le malaise à duré toute la soirée. Bien sûr, je n'ai pas mis ça sur le compte du milkshake car jusqu'à présent je digérai bien les glaces.

    J'y suis retournée une autre fois et bien sûr, gourmande que je suis, j'ai commandé...un milkshake !! De nouveau la même chose et là je me suis dis que c'était le milkshake qui me posait soucis. J'ai interrogé le personnel sur la composition de leur fameux milkshake qui tue et là on me répond "lait entier, fruit ou oléagineux selon ce que vous choisissez et crème fouetté"
    Ahhhh bah voilà, je comprenais tout ! Lait entier+crème fouetté = lactose en quantité = moi au plus mal.

     

    En conclusion

    A part si je veux m'infliger une torture, je ne prend plus ce type de milkshake même si j'aime ça, ni de crème fouetté que je n'ai jamais aimé d'ailleurs, car ça sent trop le lait.

    Je mange du fromage (beaucoup moins aujourd'hui) que je sélectionne car je sais très bien que certains me déclencheront le même type de réaction que le lait brut de part leur composition ; et je peux manger d'autres produits laitiers, type fromage blanc mais ce n'est de toute façon pas mon truc.

     J'allais oublier, le mot de la fin : NON, je ne surfe pas sur la vague des "sans"; OUI les intolérances sont bien réelles !

     

    « ↪Mini bilan octobre : 1ère semaine ↪L'huile de coco, vierge et bio. »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Octobre 2014 à 08:36

    Voila merci vraiment, ça me fait plaisir de lire ce type d'article, faut arrêter de penser que les gens surfent sur une mode , totalement faux, moi c'est pareil bon déjà j'ai le gluten mais souvent faut arrêter le lactose également car elles sont complémentaires, je mange parfois des yaourts, mais je ne bois et utilise que du "lait" de riz ou d'amande et mon beurre est végétal. Je ne sais pas si tu connais mais je pense que oui le cancérologue Henri Joyeux, mais il nous dit que la plupart des cancers sont du à notre trop forte consommation de produits laitiers, le lait est un poison. J'étudie la technologie alimentaire cette année à l'école et même mon prof qui est un ingénieur dans l'agroalimentaire, nous l'a dit, le lait c'est de la merde !

    Désolée de ce très long commentaire, juste que ça m'interresse vraiment alors merci pour ce super article ! Bisouss

    2
    Samedi 11 Octobre 2014 à 11:23

    Merci Justine pour ce commentaire ;) 

    Effectivement je connais Henri Joyeux et oui, le lait est un poison qui en plus de détruire notre système digestive et quelques fois bien plus, détruit aussi nos os et provoque l'ostéoporose.

    Je n'en ai pas parlé car je voulais axé sur l'intolérance mais cet aspect là est aussi à prendre en compte, surtout lorsqu'on nous rabâche depuis notre plus tendre enfance qu'il faut boire du lait pour notre croissance et nos os !! Non, ce n'est pas du lait dont nous avons besoin, mais du calcium qui lui ce trouve un peu partout, il suffit juste d'adapter son alimentation et ce n'est pas si difficile.

    Enfin, bref, je suis contente que cet  article t'ai plu.

    A bientôt, bisous ^^

    3
    laura
    Samedi 11 Octobre 2014 à 21:33
    Je ne bois plus de laits mais c'est pas pour suivre une vague mais au vue de vrais arguments avancés par différentes sources dont Henri Joyeux. Il est passé ds vivement dimanche il y a 2-3 semaines et le lendemain ma grand mère était chez moi pr me prévenir que le lait était mauvais ^^ elle ne savait pas que j'étais VGL ;) du coup je lui ai offert le livre pour son anniversaire :)
    4
    Dimanche 12 Octobre 2014 à 00:59

    Oh mais tu as une grand mère très attentionnée Laura ;) Elle à bien raison ^^

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :